andrea ferreol

 

 

Andréa Ferréol est une femme qui a du caractère. Pourtant, elle a accepté d’un homme ce qu’elle a refusé à tous les autres : subir ses caprices et désirs, mettre de côté ses projets pour se rendre à tout moment disponible, devenir son esclave… par amour. Cet homme, la passion de sa vie, c’est Omar Sharif, qu’elle rencontre en 1984. Une liaison secrète, qui se transformera en amitié amoureuse, et durera jusqu’à la disparition de l’acteur, en juillet 2015.
Andréa avait connu le succès dès 1973 en incarnant la plantureuse héroïne de La Grande Bouffe, de Marco Ferreri, dont elle dévoile les coulisses de tournage. Elle raconte les metteurs en scène célèbres pour qui elle tourna : Fassbinder, Comencini, Mocky, Schlöndorff, Scola, Greenaway… Ses rôles au théâtre, à la télévision. Et ses partenaires : Burt Lancaster, Mastroianni, Delon, Noiret, Belmondo, Gassman, Bud Spencer, Marielle, Depardieu… C’est aussi la femme, sa vie, ses parents et amis qui sont tour à tour évoqués dans cette autobiographie.

Source - http://www.editionsarchipel.com