Enrico macias

Sous le sourire, les larmes... La face cachée d'Enrico.

L’on perçoit d’abord, en Enrico Macias, le pied-noir chantant à perpétuité la beauté du ciel bleu et du soleil de la Méditerranée… C’est ignorer qu’il n’a pas seulement dû quitter la terre de ses ancêtres, mais que cette terre, son pays natal, a été ensevelie par l’histoire. Malgré sa grande popularité chez « les gens du Nord », il reste pourtant, bel et bien, l’enfant d’une Algérie où les juifs vivaient depuis deux mille ans et qui a découvert la France comme un pays d’exil.

Dans L’Envers du ciel bleu, le chanteur raconte ses combats insoupçonnés. Le deuil du pays perdu, la France à apprivoiser, l’histoire parfois sombre d’un homme qui affronte les tourments du monde et cherche à y survivre. L’histoire, en somme, d’un perpétuel sourire derrière lequel se cache une inguérissable douleur…

À travers son témoignage sans concession, vous allez rencontrer Enrico Macias qui se livre entièrement, pour la première fois.
Émouvant et poignant.

Source - Cherche midi